La décolonisation de l'Afrique

2005 : disertation

 

La décolonisation a été tantôt violente, tantôt pacifique ; à l'aide d'exemples précis illustrer ces deux formes de la décolonisation. 

 

Corrigé Épreuve 2010

 

Introduction

Le premier texte est un extrait de la Charte des Nations-Unies, Déclaration relative aux territoires autonomes, Chapitre XI, article 73, juin 1975.Quant au deuxième texte, il est écrit par Ali A. Mazrui. Il est extrait de sa communication sur l’Afrique et la Seconde Guerre  au Colloque de Benghazi, 1980, publié en 1985 par l’UNESCO. Ali A. Mazrui  né le 24 Février 1933 à Mombassa (Kenya) est un Directeur de l’Institut d’Etudes Culturelles Globales à l’Université d’Etat de New York à Binghamton ; il est auteur politique sur les études africaines et islamiques.

 

1- Le titre du texte 1 porte sur les missions de l’Organisation des Nations Unis. Quant au deuxième texte, le titre porte sur l’anticolonialisme des américains et des soviétiques.

 

2- Après la Seconde Guerre Mondiale, nous assistons à une Europe ruinée, profondément divisée, déséquilibrée économiquement et politiquement, menacée de troubles sociaux. C’est à l’issue de plusieurs rencontres entre les Etats-Unis, l’Angleterre et l’URSS que l’Organisation des Nations Unies est née en 1945.

La Seconde Guerre Mondiale va abattre ce que la Première avait déjà ébranlé. Plus que tout autre événement, la guerre de 1939-1945 va accélérer le cours de la décolonisation. Si la Première Guerre Mondiale avait vu la victoire des grandes puissances coloniales, la France et la Grande Bretagne ; la Seconde Guerre Mondiale les a placées en situation difficile. Les deux grands vainqueurs les USA et l’URSS, sont hostiles au vieux colonialisme européen auquel ils désirent substituer leur influence.

D’une manière générale, la Seconde Guerre Mondiale est une rupture fondamentale dans l’histoire du XXIème siècle et que le monde qui se reconstruit en 1945 n’a plus grand-chose à voir avec celui d’avant guerre.

 

3- Oui, nous pouvons bien justifier l’anticolonialisme des américains et des soviétiques dont il est question dans le texte 2. En effet, des mouvements nationalistes existent dans les colonies dans l’entre- deux-guerres. Après la Deuxième Guerre Mondiale, les critiques contre la colonisation se multiplient : les Etats Unis affirment « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », l’URSS dénonce « l’impérialisme des puissances capitalistes ».Ainsi, pour des raisons différentes, les Etats Unis et l’URSS sont anti colonialistes ; Les Etats Unis : au nom de son histoire d’ancienne colonie mais également pour ouvrir tous les pays au commerce. Quant à l’URSS, elle estime que le colonialisme est créé par le capitalisme, de ce fait la lutte contre le capitalisme passe par l’aide aux pays colonisés.

 

4- Les principaux acteurs de la décolonisation en Afrique identifiés à travers les deux textes sont :

  • L’Organisation des Nations Unies, en son article 1er proclame «  l’égalité des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes ».L’ONU va devenir une tribune internationale pour ses porte parole de pays colonisés.
  • L’anticolonialisme américain se manifeste par la charte de l’Atlantique d’Aout 1941 énonçant ainsi « le droit qu’à chaque peuple de choisir la forme de gouvernement sous laquelle il doit vivre » et exige que « soient rendus les droits souverains et le libre exercice de gouvernement à ceux qui en ont été privés par la force ».
  • L’Union Soviétique, Etat socialiste se fait le champion de tous les peuples coloniaux en lutte « l’oppression étrangère » .A l’ONU, l’URSS se fait ainsi le dénonciateur inlassable de l’exploitation et de la misère dans les colonies.
  • Les nationalistes africains manifestent leur force et leur audace ; c’est le cas des nationalistes marocains, algériens et sénégalais. Exemple en Algérie, le 08 Mai 1945, le jour de la capitulation allemande, une émeute éclate à Sétif faisant 103 morts parmi les européens. Le nationalisme africain exige aussi des actes. C’est ainsi que Léopold Sédar SENGHOR, le 1er Mai 1945, écrit « … nous sommes rassasiés de bonnes paroles jusqu’à la nausée ; ce qu’il nous faut, ce sont des actes ».

 

Conclusion

Ces deux textes ont une portée historique remarquable car la Deuxième Guerre Mondiale a consacré la montée en puissance de trois nouvelles forces : L’ONU, les Etats Unis et l’URSS. La vieille Europe, principale victime de la guerre n’est désormais au centre des décisions internationales.

En dehors des nationalistes africains, ces trois forces sont désormais  les principaux artisans de la décolonisation en Afrique.

 

OIF
RESAFAD

EXAMEN.SN V2.0 © RESAFAD SENEGAL Creative Commons License - Avenue Bourguiba x rue 14 Castors, Dakar (Sénégal) - Tél/Fax : +221 33864 62 33